Jargon Militaire De La Fondation

ATTENTION : Tout ce qui va suivre est une des pages du main wiki traduite. CEPENDANT, nous ne sommes pas l'auteur de cette traduction. Page traduite :
http://fondationscp.wikidot.com/jargon-militaire-de-la-fondation

Jargon général

Forces terrestres

  • ANPVP : Appareil Normal de Protection à Vision Panoramique : masque antigaz
  • AD : abréviation d'À disposition, ce qui signifie que l'officier commandant l'unité n'a rien programmé pour la journée, et qu'il laisse la troupe à disposition d'un officier inférieur ; d'une manière moins formelle, lorsqu'un soldat est AD, c'est qu'il est tranquille, qu'il n'a rien à faire.
  • Asperge : obstacle du parcours d'audace, tige métallique verticale sur laquelle le militaire doit glisser.
  • Bananier : groupe de petites plaques couvertes de tissu, représentant les décorations reçues, qui se porte au-dessus de la poche de poitrine gauche
  • Barda : sac à dos ou sac à paquetage. ensemble de l'équipement fourni (le fourniment) au soldat par le fourrier, et qu'il doit se coltiner ;
  • Bastos : balle de fusil ou de pistolet, par extension, projectile.
  • Bleu ou Bleu bite : soldat ayant peu de temps d'armée. Provient de la période révolutionnaire pendant laquelle les soldats de l'ancienne armée du roi avaient encore les uniformes blancs, alors que les conscrits étaient en bleu. Dans le cadre de la Fondation, le terme s’applique aux nouvelles recrues (celle-ci ayant généralement un certain temps d’armée à leur actif)
  • Bulle : "coincer la bulle" : ne rien faire, expression venant à l'origine du niveau à bulle qu'il faut laisser au milieu pour avoir l'horizontale.
  • Bosniaque : Adjectif. « Peu orthodoxe ». Quelquefois risqué.
  • Cabot : caporal
  • Cabot-chef : caporal-chef
  • Cafard flytoxé (position du) : position dite "de détente" après un gros effort
  • Campo : synonyme de AD
  • Chat maigre : quelqu'un de maigre mais musclé
  • Casquette en peau de locomotive : casque lourd
  • Chouf, Chouffa : anciennement la vigie, dans la marine. Désigne aussi un quartier maître chef avec de l’ancienneté.
  • Chouffer : surveiller, observer, regarder
  • Commanche : Commandant (grade)
  • Colon : colonel
  • Coup-de-bouc : Salut pratiqué lorsque le militaire est découvert : tête droite, haussement du menton en direction de la personne saluée
  • Chie-dans-l'eau : surnom donné au personnel de la Marine,
  • Culs-de-plomb : surnom donné aux équipages de chars,
  • Crapahuter : marcher en terrain de combat
  • Dropper : terme para pour "crapahuter". Provient de l'anglais "to drop" : sauter (en parachute). Par extension, se presser.
  • DZ : Drop Zone, zone de parachutage
  • Fallot ou Phalot : Tribunal Militaire
  • Faire du Trou : faire de la prison pendant son temps d'armée.
  • FELIN : Fantassin à Equipement et Liaisons INtégrés. Voir ici
  • FOMECBLOT Fond, Forme, Ombre, Mouvement, Éclat, Couleur, Bruit, Lumière, Odeur, Trace : moyen mnémotechnique des différents éléments essentiels au camouflage (même motifs et couleurs que le fond du terrain, pas de forme qui se détache (donc rompre les formes anguleuses ou longues, comme le bras), dissimuler ses mouvements qui sont tout de suite plus visibles, éviter les éclats, donc les matières brillantes, supprimer bruit, odeur (corporelle, de cuisine) et traces : de passage, comme déchets ou munitions). Voir aussi FOMECBOT (variante) ou FORMATOSE (variante belge, signifiant forme ombre reflet mouvement arrière-plan tonalités odeur son électromagnétisme)
  • La Foure et le Fourier : le magasin d'habillement et son responsable,
  • Gégène : génératrice électrique pour alimenter un émetteur radio, parfois utilisée pour "torturer" : "passer à la gégène".
  • Gnouf : prison militaire
  • Gonfleurs d'Hélice : surnom donné au personnel de l'Armée de l'Air et de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre, voir section Forces aériennes pour spécificité
  • Guérite : abri du poste de garde
  • Guetteur aérien (position du) : se détendre et regarder le ciel; ne rien faire (Buller couché).
  • Guitoune : tente de campagne
  • Juteux : adjudant
  • Lance-Patates : lance-grenades
  • Lieute : lieutenant
  • Lieute-co : lieutenant-colonel
  • Loufiat : lieutenant de vaisseau
  • LZ : Landing Zone : zone d’atterrissage pour un hélicoptère
  • Mage : Major (grade)
  • Mess : cantine pour les cadres, officiers et sous-officiers
  • Mef (taper la) : être vigilant
  • Padre : Aumônier Militaire Catholique
  • Paquo : paquetage
  • Para : parachutiste
  • PC : Poste de Commandement
  • PEC's, Péquin ou Pékin : civil. Dans le cadre de la Fondation, s’applique à tout membre du personnel non combattant.
  • Pélo : obus, par extension tout projectile d'un calibre supérieur à 20mm
  • Percevoir : Recevoir du matériel en rapport avec la mission à venir (ex : Perception des ANPVP).
  • Pétarder : faire exploser, sauter, détruire
  • PFAT : Personnel Féminin de l'Armée de Terre
  • Pit,Pitaine, Pitoune : capitaine
  • Pucelle : insigne régimentaire métallique arboré sur la poche droite de la veste,
  • Placard : plusieurs rangées de médailles
  • Ramier : Se dit d'un militaire fainéant, qui cherche à tout éviter aux fins de ne pas être ennuyé.
  • Rang : sélection de militaires du rang pour devenir sous-officier, ou de sous-officiers pour devenir officiers
  • Raquette : Surnom du salut effectué lorsque le militaire est couvert (main droite se portant à hauteur de la tempe, doigts tendus, paume visible, dans l'axe du bras, lui-même presque à l'horizontale)
  • R.A.S : pour Rien A Signaler souvent prononcé rasse.
  • Rata : la nourriture
  • RICR ou Rasquette : Ration Individuelle de Combat Réchauffable
  • Roulante : Cuisine roulante qui accompagne les armées dans leurs déplacements.
  • Royale (La): Marine nationale française
  • Semaine : service de permanence (du vendredi au vendredi prochain, en général).
  • Sardines : galons d'hommes de troupe et de sous-officiers jusqu'à adjudant.
  • Saucisson, sauceback : corvée à la con donnée par un supérieur. Variante : le saucisson-masqué, il s'agit d'un saucisson qui te tombe dessus par surprise sans que tu n'aies rien pu faire.
  • Serpatte : sergent
  • Singe : corned beef
  • SOC : Sous-Officier de Carrière
  • Sous bite : sous-lieutenant
  • Strasse : haute hiérarchie
  • Tala : se dit d'un officier catholique pratiquant parce qu'il 'va-t-a-la messe'.
  • Talo : se dit d'un officier protestant pratiquant parce qu'il 'va-t-a-l'office'.
  • TC ou Tour de Consigne : punition qui consiste en l'obligation de rester au quartier le tiers d'une journée.
  • T.I.G. : Travaux d'Intérêt Général (corvées d'entretien du casernement), souvent déformé en « travaux inutiles et gavants »
  • Trou : cachot
  • Verte : le terrain, en général
  • Vieux : Surnom affectueux pour tout supérieur hiérarchique au-delà du grade de Lieutenant

Jargon de la Fondation

  • EF (prononcé effe) : Etoile de la Fondation.

Jargon de terrain

Forces terrestres

  • Ahu ! : Abréviation de "Garde à vous".
  • Asmater la gueule (s') : C'est en général le but du jeu dans une bonne guerre : On asmate la gueule à l'ennemi pour totaliser un minimum de 100000 morts. En langage technocrate, on dit plutôt "Infliger une frappe chirurgicale dans le cadre d'une riposte mesurée et calculée". Attention, l'asmatage de gueule n'est pas réservé à l'ennemi. Votre bien aimé sergent peut très bien vous asmater la gueule si vous êtes mal rasé, si les TIG n'ont pas été effectués, ou bien s'il n'est pas de bon poil. On peut aussi s'auto-asmater la gueule à coup de glaçons, mais pour cela, il faut être libérable et avoir au moins 2g d'alcool dans le sang.
  • Autodabs : Contraction de "Autorisation d'Absence".
  • BAB : Bouchons Anti Bruit
  • BTB : Bouchon de Tir à Blanc
  • Issue (à l') : après. "A l'issue, vous percevrez votre paquetage", "Rendez compte à l'issue".
  • Kékés : Buissons.
  • LRB (Lavé Rasé Branlé) : Etat exigé d'un bitos au moment de l'appel (alors qu'un cadre peut se conteter du B)
  • OPEX : OPération EXtérieure : Se dit d’une personne ou d’une unité en déploiement.
  • OS : Ordre Serré ou "On suit"
  • Psychoter : Se dit d'un militaire débutant qui perd les pédales et n'arrive plus à suivre les ordres à la lettre.
  • QL : Quartier libre
  • VL : véhicule léger

Jargon spécifique à la Fondation

  • Blouseux, Blouses : terme vaguement péjoratif désignant le personnel scientifique non combattant. Plus rarement, le terme "blouseux de combat" ou "blouseux de guerre" peut apparaître, désignant ici un membre du personnel scientifique formé au combat.
  • Cancer du Colon (avoir le) : Subir les foudres particulièrement violentes d'un haut-gradé, souvent un colonel, de façon prolongée. Essentiellement utilisé en faisant référence à l'agent Neremsa. (exemple : Le docteur Grym a le cancer du Colon).
  • GEA : Grade Equivalent à l'Armée : reflète le grade militaire de la personne dans le cadre des opérations de la Fondation, ce grade n'ayant aucune valeur dans l'armée normale, compte tenu de l'aspect secret entourant la Fondation.
  • OBAN (parfois prononcé obane) : OBjet ANormal
  • Skip : SCP
  • Skip-su : SCP de classe sûre
  • Skip-eu (généralement prononcé skippeuh) : SCP de classe Euclide
  • Skip-K (généralement prononcé skipka ou parfois skipa) : SCP de classe Keter
  • RC (prononcé ersé) : Rupture de Confinement. "Avoir un skip-eu en RC"

Vocabulaire radio

  • Affirmatif ! : Oui. On utilise parfois « Affirme » (notamment en aéronautique), la terminaison « -atif » ne permettant pas de lever la confusion avec le terme « négatif »
  • Attendez ! : La station a bien reçu l'appel mais ne peut répondre dans l'immédiat On utilise également fréquemment les termes « Attente ! » ou « Patientez ! ».
  • Collationnez ! : Répétez le message que je viens de transmettre afin d'être sûr qu'il a été bien compris
  • Correct ! : Confirmation, « votre assertion est correcte »
  • Essai radio : Demande l'évaluation de la qualité de la communication
  • … ici … : Mot clé séparant l'indicatif du destinataire de celui de l'émetteur On utilise également fréquemment le terme « … de … » ; par exemple, si la station alpha appelle la station bravo, le message débute par « Bravo ici alpha » ou « Bravo de alpha »
  • J'épelle : Prévient le destinataire que l'on va épeler un mot. L'armée utilise « je collationne », mais ce terme signifie « je répète le message reçu » sur d'autres réseaux.
  • Négatif ! : Non
  • Parlez ! : Fin de mon message, attente d'une réponse On utilise également fréquemment les termes « À vous ! », parfois « Transmettez ! »
  • Rapidement ! : Dès que possible
  • collationné : J'ai mal compris votre message, répétez. Accusé de réception négatif
  • Transmettez ! J'ai bien reçu votre demande de communication et je suis à l'écoute
  • Terminé ! : Fin de communication
  • Urgent ! : Demande pour interrompre une communication en cours pour passer un message urgent Peut éventuellement répété trois fois (« Urgent ! Urgent ! Urgent ! »).
  • Reçu ! : Bien compris On utilise également fréquemment le terme « Bien reçu ! ». Il ne faut pas confondre ceci avec l'estimation de la qualité de réception (réponse à un « Essai radio ! »)
  • Rectification : Correction du message précédent
  • Silence : Interdiction d'émettre pour tous les opérateurs, sauf message urgent ou appel de la station directrice Résulte d'un message d'urgence ou précède un message de haute importance. On utilise parfois le terme « Silence radio ». Reste en application jusqu'à l'annonce du message « Silence suspendu ! » ou « Fin de silence radio ». Le message est parfois répété trois fois (« Silence ! Silence ! Silence ! »).
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License